23/02/2011

Muscles cars history : Les prémices

Il n’existe aucune définition officielle a l' expression "muscle car" . Cependant on admet le plus souvent qu'elle regroupe les versions les plus sportives proposées dans les gammes des voitures américaines de l'époque . Pourtant,cette mode a un début,et celui ci se situe a la fin des années 40,ou,on va le voir,la puissance du moteur joue déja un role prépondérant.

Les premiers V8 culbutés à haute compression sont apparus dans les gammes Oldsmobile et Cadillac du millésime 1949. Ce sont ces moteurs à rendement élevé qui ont engendré une irrésistible "course à la puissance" impliquant les principaux groupes américains durant toutes les années 50.

Cadillac serie 61" sedanet" 1949

MUSCLE 1 cadillac61 1949.jpg

Oldsmobile 88 clubcoupé  1949

 

MUSCLES 1949_Oldsmobile_88_Club_Coupe.jpg

 

Jusqu'en 1951, la firme Cadillac conservera une relative avance avec son excellent V8 de 331 ci (environ 5,4 l) développant initialement 160 chevaux. Mais, cette année-là, Chrysler sort  son très ambitieux V8 "Firepower" à culasses hémisphériques et culbuteurs croisés développant 180 chevaux pour une cylindrée identique (331 ci, lui aussi).

MUSCLES Chrsler_Old_Hemi_FIREPOWER.jpg

  L'année suivante, Cadillac retrouvera toutefois sa suprématie pour une courte période en relevant la puissance de son V8 à 190 chevaux. Et ainsi de suite jusqu'à la fin des années cinquante où les meilleurs V8 du marché culmineront à plus de 350 chevaux moyennant une élévation progressive du taux de compression et un accroissement constant de la cylindrée.

Cette "course à la puissance" procédait à l'origine d'une nécessaire adaptation technique aux nouveaux équipements de confort introduits initialement dans les gammes "hautes" (servo-direction, boite automatique, air conditionné, etc...) et qui avaient malheureusement  l'inconvénient d' être de grands consommateurs d'énergie….

Lincoln Premiere 1954

 

MUSCLES 1954-Lincoln-purple-silv-le.jpg

 

 

Dans un premier temps, seules les marques de catégorie moyenne et supérieure (Chrysler et Imperial, Lincoln, Oldsmobile et Cadillac) profiteront donc de cette nouvelle génération de moteurs, la standardisation du V8 culbuté à toutes les gammes intervenant plus tardivement, à partir de 1954/55.

Imperial Newport 1954

 

MUSCLES IMPERIAL 54.jpg

 

 

Mais, très vite,  on constatera que l'argument d'une puissance élevée n'était pas sans influencer les choix de la clientèle….. Au point de devenir un critère discriminant flattant l'ego de l'acheteur d'une Cadillac ou d'une Lincoln.

18:58 Écrit par C.fan | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : muscles cars history |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.