11/02/2009

Back to past : Packard Carribean 1955

L'esthétique de la nouvelle gamme PACKARD 1955, loin d'être déplaisante, n'attirait pas plus l'attention des acheteurs tant son style était sage. Elle se caractérisait par des lignes tendues, des feux arrière " cathédrales ", des phares avant dotés de visières, et une calandre plus expressive que la moue dédaigneuse de la génération précédente.

packard carribean

Le nouveau V8 était moderne et performant, et supplantait sans aucun problème la concurrence. Avec 275 ch dans sa version la plus performante, la nouvelle Carribean tutoyait la Chrysler 300 , qui était la voiture américaine la plus puissante en 1955.

packard carribean.jpg1

Quelques problèmes logistiques vinrent perturber la production des modèles 1955. La société Briggs fabriquait depuis 1940 les carrosseries de Packard.or, Briggs fut racheté par Chrysler en 1954, et ce dernier s'empressa de rompre les contrats entre Briggs et Packard.

packard carribean.dash

Packard fut contraint de rapatrier cette production dans ses usines, dans des conditions très précaires. La qualité d'assemblage s'en ressentit, du fait  notamment des contrôles insuffisants. L'image de robustesse des  Packard déjà écornée en prit encore un coup. Le niveau des ventes continuait à baisser.

packard carribean couverte

Le patron, James J. Nance misait sur 100 000 voitures produites en 1955. En fin d'année, seulement 55 000 Packard étaient vendues.

22:17 Écrit par C.fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : packard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.