19/07/2007

Nascar : les débuts des Hudson's!

 


 

 Marshall Teague était déjà un vétéran des courses automobiles lorsque NASCAR fut formé. Natif de Daytona Beach, il était naturellement à l’aise autour des voitures de Land Speed et de Stock Car. Une des seules voitures de production américaine d’avant guerre qui pouvait battre les V8 Ford en course automobile était les Hudson Terraplane,il n'y avait selon lui,aucunes raisons pour que les nouvelles Hornet ,modeles "sport" équipées d'un six cylindres en ligne de 145 cv,ne battent pas les Oldsmobiles,intouchables jusqu'alors... (ici la Hudson n° 23 en deuxieme position)

 

hudson 51


 

 

Les Hudson sont des constructions de type monocoque, Hudson est fort sur son expérience d’avant guerre ou ils travaillaient déjà a fabriqué des voitures aux châssis semis-monocoques. Le terme « Step-Down », qui signifie en anglais ; Descendre, vient du fait que les planchers sont situés entre les travers du châssis, ce qui fait que l’ont doit littéralement « descendre une marche » lorsque l’on prend place dans une Hudson. Sa construction résulte en une auto sécuritaire, ultra-rigide, relativement légère pour sa grosseur !

 

hudson stepdown


Teague,qui ne manque pas de bagout,se rend chez les dirigeants de la firme Hudson,et a force de persuasion,parvint a faire admettre a la direction qu'une implication en Nascar,redorerait le blason de la marque,sérieusement terni par les 3 grands,Ford,Chevrolet,et Chrysler.

 

hudson 10

 

53hudson

 

 

Le résultat ne se fit pas attendre,Hudson ,avec Teague,Flock et Thomas,remporte 12 courses sur 41 ! Thomas remportant le grand national : Pas mal pour un début ! 

Hudson savait que l’Américain moyen qui voyait les prouesses de ses voitures en piste pouvait être un sérieux acheteur potentiel. C’était la magie du NASCAR, où l’on certifiait que la voiture gagnante qui battait toutes les autres sur la piste était la même disponible dans le showroom du concessionnaire local.

La Hudson Hornet était devenue la meilleure voiture en Amérique et il fallait le faire savoir à la nation !

 

hudson et olds

 


"Win on sunday,sell on monday "  gagnante le dimanche,vendue le lundi,resta longtemps le slogan de Hudson ,mais les autres marques ,un peu prises de court,allaient réagir,et la premiere salve vint du rival d'alors: Oldsmobile !

 

1952 oldsmobile super 88 160hp

 


En 1952,Old's changeat de carrosserie,et tira de son "303" un bon 160cv ,qui allait de suite s'avérer performant,mais malgré les améliorations,l'usine refuse toujours de s'impliquer.

Malgré tout,c'est encore Hudson qui gagne le grand national 1952 avec tim Flock 

 

hudson 52

 

 

Des l'année 1953,on innove en Nascar,car les pilotes roulent maintenant aussi sur des pistes pavées,et allongées!

 

nascar 53

 

 

Sur les pistes rapides,les Oldsmobiles reprennaient l'avantage,et afin de les contrer,Huson améliora son moteur avec de nouvelles soupapes,des pistons a haute compression,et un échappement double,ce qui fit monter la puissance du 6 cylindres en ligne a 210cv! Toutes ces pièces étant évidemment disponibles en option chez les concessionnaires !
 
thomas10

Le sorcier mécanicien Smokey Yunnick qui s'amusait a décortiquer les réglements du Nascar,afin de les contourner sans se faire prendre,combiné au pilotage de Flock,Thomas,et Rathman améneront Hudson au titre de champion Nascar en 1953.
 
 

 

 

flockf10

 

 Pourtant,chez les autres constructeurs,on tente de réagir : Ford fait participer sa nouvelle Lincoln Capri,victorieuse a la Carrera Panamericaine ou elles ont battus les Ferraris ( ! ) Alfa Romeo,Cadillac et Oldsmobile ! il n'y a des lors pas de raisons que les Hudsons n'y passent pas aussi !

 

lincol12

 Helas pour Lincoln,ses 205cv étaient barrés par un poids excessif,et le pavé dans la mare de Ford se révéla un pétard mouillé, la Capri retomba dans l'oubli du peloton...

21:03 Écrit par C.fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nascar |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.